Important

Suite à des problèmes techniques notre site est actuellement en refonte complète. Merci de votre compréhension.

Dans les yeux d'Emeraude ...

Nous vous proposons sur ce blog de plonger dans les yeux d’Emeraude Création pour y découvrir le quotidien de notre entreprise collective et solidaire.

De façon plus générale vous retrouverez également dans nos colonnes l'actualité du Compost dont nous sommes un fabricant de matériel.

jeudi 26 février 2015

André a fait sauter la banque !

Après un Bac « Techniques Quantitatives de Gestion » obtenu en 78 à Tréguier, André doit satisfaire aux obligations militaires. Son année de service militaire comme chauffeur au fin fond de l’Est de la France lui fait comprendre que « son pays (le Trégor) est une belle région » et qu’il n’est pas fait pour le froid et la neige !

La quille venue, André n’a que l’embarras du choix pour rentrer dans la vie active (un poste de gérant de supermarché chez Casino, une possibilité à La Poste dont il a réussi le concours d’entrée pendant son service et une opportunité de guichetier-conseiller d’épargne à la Banque de Bretagne à Guingamp). André choisit la Bretagne et la banque qui lui permettra de mettre en œuvre les compétences acquise lors de sa formation initiale.

10 ans plus tard, une fusion se dessine et avant de la subir André rejoint la Banque Populaire de l’Ouest à Morlaix comme adjoint du directeur. Il prendra ensuite la direction de l’agence de Cesson Sévigné puis d’une agence de Brest pour enfin revenir avec bonheur dans le Trégor à Lannion comme Chargé d’Entreprises. Mais au bout de quelques années André ne s’y retrouve plus, la pression commerciale augmente comme le « marquage à la culotte » et il se désespère de passer son temps à vendre des produits rentables pour la banque sans toujours tenir compte des besoins des clients. Bref, il n’est plus en accord avec les méthodes qu’on lui demande d’appliquer.

A 50 ans il négocie son départ et commence un bilan de compétences avec l’AFPA. Cette introspection « pour mieux se connaître » fait ressortir les valeurs auxquelles il est attachées et le secteur des métiers liés au « social » semble lui correspondre et ça tombe bien car on lui précise que « l’âge n’est pas un handicap » dans ce secteur ;) Il va avoir le courage de se lancer dans une formation de 3 ans d’ « éducateur technique spécialisé » à Saint-Brieuc. Même s’il est le doyen de sa promotion il s’en sort avec les honneurs avec un 16/20 à l’examen final ! 

C’est au cours de son stage long de deux années en alternance qu’il va intégrer Emeraude i.d. Après l’été Emeraude i.d l’embauche suite  à un besoin nouveau généré par la création de 7 nouvelles places dans l’ESAT. Depuis il y tient un rôle de coordination entre les 2 moniteurs d’atelier et l’équipe médico-sociale de l’ESAT. 

Ce nouveau métier demande de multiples qualités : écoute, observation, gestion des conflits, bienveillance tout en étant ferme, les « usagers » de l’ESAT ont souvent besoin d’un adulte référent.
Le seul regret d’André c’est de ne pas avoir fait ce grand saut plus tôt même s’il a, à l’époque, effrayé ses connaissances et qu’il a sacrifié la moitié de son salaire d’antan. «Quand je rentre chez moi le soir j’ai le sentiment d’avoir été utile à quelqu’un». Et c’était vrai, l’âge n’est pas un handicap chez Emeraude i.d. En terme de loisirs il est devenu un passionné de randonnée qu’il pratique chaque week-end et pendant les vacances après avoir pendant de nombreuses années fait de l’accompagnement de jeunes dans le football. Même s’il n’est pas musicien comme l’était son père multi instrumentiste (accordéon, harmonica, batterie) il est mélomane éclectique avec néanmoins une prédilection pour la chanson à texte (de Brassens à  Julien Clerc  sans oublier le breton Gilles Servat !). 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire